Promulguée le 10 février 2020, la loi relative à l’économie circulaire et à la lutte contre le gaspillage vise à préserver la biodiversité et à réduire les déchets plastiques.

Découvrez les grandes lignes de cette loi et les objectifs qu’elle fixe en matière de réduction des déchets, de suppression progressive des plastiques jetables et de lutte contre le gaspillage.

L’objectif phare de la loi AGEC est d’atteindre en 2040, le zéro plastique jetable et de développer les emballages cartons, tels que les barquettes pour fruits et légumes ou encore les sacs kraft alimentaires. Tous les 5 ans, la loi évoluera progressivement avec de nouveaux plans de réduction du plastique jetable . Les mesures sont déjà fixées pour la période de 2021 à 2025.

Les cinq grands axes de la loi AGEC :

  • sortir du plastique jetable ;

  • mieux informer les consommateurs ;

  • lutter contre le gaspillage et pour le réemploi solidaire ;

  • agir contre l’obsolescence programmée ;

  • mieux produire.

Planning de la loi agec

Interdiction depuis le du 1er janvier 2022

Les poireaux, les courgettes, les aubergines, les poivrons, les concombres, les pommes de terre et les carottes « normales » (qui ne sont pas primeurs), les tomates rondes, les oignons et les navets « normaux », les choux, les choux fleurs, les courges, les panais, les radis, les légumes racines, les topinambours.
Les pommes, les poires, les bananes, les oranges, les clémentines, les kiwis, les mandarines, les citrons, les pamplemousses, les prunes, les melons, les ananas, les mangues, les fruits de la passion et les kakis.

Interdiction le 30 juin 2023

les tomates côtelées ou allongées ou du segment Cœur, les tomates cerise ou cocktail, les oignons primeurs, les navets primeurs, les choux de Bruxelles, les haricots verts, le raisin, les pêches, les nectarines et les abricots.

Interdiction le 31 décembre 2024

les salades, la mâche, les jeunes pousses, les herbes aromatiques, les épinards, l'oseille, les fleurs comestibles, les pousses de haricot mungo, les épinards, les endives, les asperges, les brocolis, les pommes de terre primeur, les carottes primeur, les petites carottes, les champignons, les cerises, les canneberges, les airelles, et les physalis ;

Interdiction au 30 juin 2026

les fruits et légumes vendus par lot de 1,5 kg ou plus ;
ceux présentant un risque de détérioration par leur vente en vrac :
les framboises, les fraises, les groseilles, les myrtilles, la surelle, la surette et la groseille pays, les cassis, et les kiwaïs ;
les fruits « mûrs à point » cueillis à maturité ;
les graines germées (Alfafa, lentilles, soja, etc.).

 

Les solutions Cavare :

Soucieux de l’environnement nous avons depuis plusieurs années pris le tournant écologique en vous proposant toujours plus de produits écoresponsables. La transition vers les emballages carton et kraft pour nos maraîchers n’est pas forcement chose facile. C’est pourquoi nous vous accompagnons pour trouver les meilleurs alternatives pour votre production.

Nous proposons une large gamme de barquettes carton pour fruits et légumes 100% recyclable. Toutes nos barquettes cartons sont personnalisables et nos standards sont optimisés pour un conditionnement idéal.

En plus des emballages traditionnels encore possible nous produisons toute une gamme d’emballages kraft et carton (garnitures, complexes, bandes d’asperges, coins plateaux…)
Nous avons réduit considérablement notre utilisation de produits chimiques dans nos encres et avons pour objectif l’utilisation d’encres à l’eau d’ici à 2023.